dimanche 9 décembre 2007

Etre heureux dites vous?

Aujourd'hui, je vais vous parler de Jocelyne Wildeinstein. Vous allez me demander mais qui c'est encore celle là?
Et ben, Jocelyne c'est une femme du monde issue d'une famille de classe moyenne. Elle a épousé un milliardaire avec qui elle a eu 2 enfants (et oui ce n'est pas tout le monde qui vit une histoire d'amour à la cendrillon). Enfin, bref, leur histoire ne s'est pas arrêtée à "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant".

Après des années passées l'un à côté de l'autre à voyager, à faire des extravagances (ils dépensent 1million de dollar par mois à une certaine époque), la dame s'est regardée dans le miroir et a dit ouhla, la cinquantaine aidant, je vieilli de plus en plus.

Et ben, elle a trouvé comme solution le recours à la chirurgie esthétique (rien d'anormal dites-vous, toutes les stars le font, même de plus en plus de personne que je qualifierai de "normal" le font: olon-tsotra no tiako ambara).

Elle a commencé par rehausser ses pommettes, à repulper ses lèvres (toujours rien d'anormal), à se refaire le nez (tiens tiens qu'est ce que le nez a avoir avec l'âge???), à faire des lifting etc. Après avoir passé sous les bistouris pour ses sempiternelles chirurgies, jocelyne a dépensé à ce jour la modique somme de 4millions d'euros!!!(rien que ça) pour avoir ce visage et être surnommée la femme fauve. Et je suis sûre qu'elle trouvera encore quelque chose à transformer sur son visage. Eh oui, elle prône les bienfaits de la chirurgie plastique.

Elle avait tout pour être heureuse, un mari aimant, d'adorables bambins, de l'argent à jeter par la fenêtre, mais non elle ne l'était pas. Elle cherche toujours ce qu'elle n'a pas pour finalement perdre son mari (et oui divorce accordé par le tribunal, motif: l'apparence de la dame ne ressemble plus à celle qu'il a épousé: il y a de quoi quand même).

Elle est peut être heureuse à sa façon qui sait, mais j'en doute sérieusement (cf lolo ferrari et sa tour de poitrine mesura
nt 1m80!!!)


En conclusion, je dirai, qu'il ne suffit pas d'être riche, d'avoir un gentil mari, avoir une famille dont on s'occupe, avoir un plastique de rêve, il faut surtout être en paix avec soi-même.

Le bonheur c'est finalement les petits moments de plaisir qu'on vit chaque jour : les mots doux de notre chèr et tendre, les bons résultats du petit dernier, un sourire, la satisfaction d'avoir fait quelque
chose de notre vie, les compliments du boss sur un travail ... Le bonheur se construit jour après jour à travers de petits plaisirs même les plus simples...

7 commentaires:

Ikalakely a dit…

hihihi,
mampalahelo matsiravina mandreraka,
efa manana ny ampy dia mbola mitady ny tsy misy indray.
Mampijaly tena, sa nahatsiaro sambatra loatra indray?

pissoa a dit…

misy article toa mitantara ny fiainany misimisy kokoa ao amin'ny divasthesite.com ... pretty sad story :(

jogany a dit…

je pense qu'elle a été une pionnière dans cet art...
allez les filles il faut la féliciter elle a ouvert la voie à beaucoup beaucoup de mondes...
rah lalal la jeunesse..

maintikely a dit…

ikalakely: tena marina mihitsy akia.
izay ilay hoe tsy mety afa-po isika olombelona fa mitady ny tsy an-tanana foana.

pissoa: misaotra @ilay rohy. pretty sad story tokoa

maintikely a dit…

jogany: pionnière pour notre époque, sans doute. Toutefois la première chirurgie plastique a eu lieu en 1814. Presque 200ans déjà :)

De là à la féliciter, non. Comme on dit tout excès est mauvais ;)

hjk a dit…

lasa tsara tarehy loatra indray lol ... kony e ?

maintikely a dit…

hihihi tsy azo lavina fa nihatsara aloha izy e! indrindra t@ voalohany nanaovany ilay izy, saingy indrisy na tsara aza izy @zao dia efa tsy naturel intsony ny fitsikiny sy ny "expression"'ny tarehiny. Efa plastique daholo moa ve koa :(