dimanche 2 décembre 2007

1er décembre: journée mondiale de la lutte contre le sida

Hier a été célébré partout dans le monde la 20ème journée mondiale de la lutte contre le sida (elle a été établi le 1er décembre 1988 par l'Assemblée Générale de l'ONU)


Origine du Sida (Syndrome d'ImmunoDeficience Acquise)

Si on sait tous aujourd'hui que le virus du Sida se transmet par voie sanguine, sexuelle et de la mère à l'enfant, l'origine proprement dit du Sida, un des plus grand fléaux que l'humanité ait jamais connu, laisse perplexe.

Selon les études, le virus du Sida, c'est à dire le VIH ( Virus de l'Immunodéficience Humaine) a pour origine le VIS (Virus d'Immunodéficience Simienne) qui est un virus touchant les primates non humains. A la différence près que ces derniers ne sont pas malades pour autant (ce sont des malades sains comme on dit, quelle chance :()

Ainsi donc, le virus s'est muté en passant du singe à l'homme. Mais la grande question est comment cela s'est il produit? Et mêmes les scientifiques divergent à ce propos...
En tout cas, le Sida existe bel et bien même si certains pays refusent de l'admettre ou même certaines personnes (et oui il y a le déni du Sida !!!) et ce même dans la communauté scientifique, (comme quoi le VIH n'a rien à voir avec le Sida).

Lutte contre le Sida

Ce qui est nécessaire maintenant c'est de pourvoir maîtriser ce virus en stoppant sa propagation car comme on le sait tous, il n'y a pas encore de médicaments, ni de vaccins pour en guérir ou pour lutter contre ... Et oui, il n'existe que des rétrovirales, permettant seulement de contenir l'action du virus chez un séropositif, et non pas de le stopper ni d'arrêter sa transmission.
De toute façon les rétrovirales coûtent trop chères pour les pays en voie de développement comme l'Afrique subsaharienne, si bien que très peu de séropositifs en prennent.

Par conséquent, la lutte est axée surtout dans le fait d'informer le maximum de personnes comme quoi il existe une maladie extrêmement dangereuse appelée Sida, et par la même occasion leur apprendre à prévenir la maladie, utiliser des seringues neuves, utiliser des condoms (fimailo en malgache ;)) avant tout rapport sexuel, faire des prises de sang pour savoir si on est atteint pour au moins prendre les dispositifs nécessaires (comme avoir une grossesse sans risque entre autres), éviter les rapports avant de bien connaître son partenaire ou même prôner l'abstinence (c'est un peu moralisateur de ma part mais bon :))

Le Sida à Madagascar

Il y a encore quelques années (en 2003), le nombre de séropositifs à Madagascar ne constituait que - de 1% de la population totale. Ce qui est un chiffre honorable car on était classé par les pays moins risqués au même rang que le maghreb.

Malheuresement, les données chiffrées de 2 006 sont très alarmantes. Le nombre estimé en moyenne de séropositif est de 0.5%, malgré tout, on a un taux allant jusqu'à 1.2% dans certaines estimations.

Actuellement, de plus en plus de malgache prennent conscience de la nécessité de lutter contre le Sida. Pourtant, il se trouve que prendre conscience ne veut pas dire ACTION même si c'est déjà un grand pas.
En effet, à Madagascar, la transmission du virus par les relations sexuelles est très répandue. Toutefois, à cause du fait que parler de reproduction avec les parents c'est tabou, acheter des candoms chez l'épicier d'en face n'est pas encore dans les mœurs (et oui on est très pudique à madagascar), peu sont ceux qui agissent.

Et pourtant, une communication entre parents et enfants, je trouve que c'est nécessaire, en effet à l'école, on n'apprend la reproduction qu'on terminale, et c'est un peu tard (je ne sais pas s'ils ont changé le programme), de plus c'est mieux d'en parler avec ses parents qu'avec des étrangers non?
Pour ce qui est des candoms, des distributeurs sont utiles, mais si on préconise cette idée, cela va créer des polémiques comme quoi on incite les jeunes à avoir des rapports (et oui déjà les pubs de fimailo sont très controversées)

Le Sida en quelques chiffres (en 2006)

- 39.5 millions vivants avec le sida (dont 17.7 de femmes et 2.3 d'enfants)
- 4.3 millions de nouveaux infectés
- 2.9 millions de décès (dont 380 000d'enfants de moins de 15ans)
- 2/3 des nouvelles contaminations ont lieu en Afrique Subsaharienne
- 24.7millions des contaminés sur 39.7millions vivent en Afrique Subsaharienne

Pour finir avec ce poste sur le Sida : "Na malina aza mifehy hazo tokana" ry zareo " atsipy ny tady eny antandroky ny omby, atsipy ny teny any ampon'ny mahalala"

Alors prenons notre responsabilité et luttons contre ce fléaux dévastateur, qui met en péril toute promesse d'avenir pour des millions et des millions de personnes.


Voilà une chanson malgache chantée par de nombreux artistes pour inciter les gens à lutter contre le Sida.



3 commentaires:

Tattum a dit…

La musique, tout comme les théâtre ambulant, restent des vecteurs de message de la lutte contre le sida qui parlent aux gens. Je découvre le morceau.

maintikely a dit…

tattum: c'est vrai ce que tu dis. Mais il faut déjà que les gens soient de bon récepteurs, et deviennent proactifs. A bon entendeur salut comme on dit :)

kevin styris a dit…

Payday cash advances, day and Fitting financial loans, to boot to Automobile construct financial loans. most cash advances folk concentrate on aiding you opt for the correct loan product or service that will assist you to satisfy your own economic wants.