samedi 8 mars 2008

La femme cet objet...

Pour célébrer la journée de la femme, je vais vous parler de la femme objet.

Certes, la femme est l'objet qui fait vendre. Avez-vous déjà vu une annonce recrutant une commerciale, une vendeuse qui ne dise pas qu'il faut avoir une bonne présentation? De plus pour faire ces boulots, il ne faut pas dépasser un certain âge!tiens tiens...

Dans les pub, on voit surtout des femmes, avec une esthétique irréprochable car ça a des conséquences sur nos cerveaux. Le but de la pub étant de faire vendre, donc il faut séduire, alors une femme est l'idéal pour le faire...

Mais la femme objet aussi c'est cette femme toute dévouée à son mari (il n'y a rien de mal à cela), mais aussi cette femme qui s'efface devant son mari: elle est à son service, et met en second plan ses propres besoins au profit de ceux de celui-ci (là ça se corse un peu)

Un exemple assez réaliste on va dire, qui traduit vraiment cette appelation de femme-objet, vue sur " Manuel scolaire d'économie domestique" (izao izany ilay hoe mianatra manambady!lol)


1- Faites en sorte que le souper soit prêt : préparez les choses à l'avance, le soir précédent s'il le faut, afin qu'un délicieux repas l'attende à son retour du travail. C'est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes ont faim lorsqu'ils rentrent à la maison et la perspective d'un bon repas fait partie de la nécessaire chaleur dun accueil.

2- Soyez prête : prenez quinze minutes pour vous reposer afin d'être détendue lorsqu'il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. Il a passé la journée en compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Soyez enjouée et un peu plus intéressante que ces derniers.

3-Rangez le désordre : faîtes un dernier tour des principales pièces de la maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres scolaires, les jouets, les papiers, etc et passez ensuite un coup de chiffon à poussière sur les tables.

4-Réduisez tous les bruits au minimum : au moment de son arrivée, éliminez tout bruit de machine à laver ou aspirateur. Essayez d'encourager les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir. Accueillez le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire.

5-Ecoutez-le : il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes à lui dire mais son arrivée à la maison n'est pas le moment opportun. Laissez le parler d'abord, souvenez vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres.

6-Ne l'accueillez pas avec vos plaintes et vos problèmes : ne vous plaignez pas s'il est en retard à la maison pour le souper ou même sil reste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur, comparé à ce qu'il a pu endurer pendant la journée. Installez le confortablement. Proposez lui de se détendre dans une chaise confortable ou d'aller s'étendre dans la chambre à coucher. Préparez lui une boisson fraîche ou chaude. Arrangez lui l'oreiller et proposez lui d'enlever ses chaussures. Parlez dune voix douce, apaisante et plaisante. Ne lui posez pas de question sur ce qu'il a fait et ne remettez jamais son jugement en cause ou son intégrité. Souvenez vous qu'il est le maître du foyer et qu'en tant que tel, il exercera toujours sa volonté avec justice et honnêteté.

7-Lorsqu'il a fini de souper, débarrassez vite la table et faite la vaisselle : si votre mari vous propose de vous aider, déclinez son offre car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et, après une longue journée de labeur, il n'a nul besoin de travail supplémentaire.
Encouragez votre mari à se livrer à ses passe-temps favoris et à se consacrer à ses centres d'intérêt et montrez vous intéressée sans toutefois donner l'impression d'empiéter sur son domaine. Si vous avez des petits passe-temps vous même, faites en sorte de ne pas l'ennuyer en lui en parlant, car les centres d'intérêts des femmes sont souvent assez insignifiants comparés à ceux des hommes.


8-A la fin de la soirée : rangez la maison afin qu'elle soit prête pour le lendemain matin et pensez à préparer son petit déjeuner à l'avance. Le petit déjeuner de votre mari est essentiel s'il doit faire face au monde extérieur de manière positive. Une fois que vous vous êtes retirés dans la chambre à coucher, préparez vous à vous mettre au lit aussi promptement que possible.

9-En ce qui concerne les relations intimes avec votre mari : il est important de vous rappeler les vues du mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S'il estime qu'il a besoin de dormir immédiatement, qu'il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par les désirs de votre mari et ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.

10-Si votre mari suggère l'accouplement : acceptez alors avec humilité tout en gardant à l'esprit que le plaisir d'un homme est plus important que celui d'une femme. Lorsqu'il atteint l'orgasme, un petit gémissement de votre part l'encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.

11-Si votre mari suggère une des pratiques les moins courantes : montrez vous obéissante et résignée, mais indiquez votre éventuel manque d'enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s'endormira rapidement alors.

12-Vous pouvez alors remonter le réveil : afin d'être debout peu de temps avant lui le matin. Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu'il se réveillera.


Ce sont donc, pour nous les femmes les recommandations pour un foyer stable et surtout pour garder nos maris! MON ŒIL!!! Rehefa andeha izy tsy aleo andeha any! hein les filles??



Notons que le livre est anglo saxon et est apparu en 1960. Et pourtant, elle représente des situations encore rencontrées aujourd'hui.

10 commentaires:

Ikalakely a dit…

Tratry ny 8 mars aloha e
Fa oviana akia ry maintikely ilay boky no niseho? Toa ohatran'ny t@ ndru grand mère be izany ilay toro-hevitra an?
Fa misaotra nanpatsiahy satria adino tokoa indraindray no tokony atao,

DadaRabe a dit…

MIarahaba ami'ny fetin-dravehivay é!
Dia ataovy ao izay mety sy mampety Maintikely ô !

DdRb

DadaRabe a dit…

ravehivavy (diso tsipelina)

maintikely a dit…

ikalakely: misaotra akia an! tsika rehetra ;)

tena t@andron'ny ntaolo hoy ny fitenenana :). T@ 1960akia an!
mais bon ny lehilahy koa tokony omena recommandation raha izany! sa aona ozy ndry


dadarabe: misaotra indrindra ô! tena atao tokoa izay mety sy mampety :)

jogany a dit…

NON je ne suis pas un objet...JE SUIS UNE ARME! (ok on l'a compris...ninja)

Bisoux

ps: andraso né anitaniko an'i bebenay raha mbola tokony hanarakan'ireo règles ireo tsika...je suis certaine qu'elle me dira ..."quelle règles?" ouais bon j'ai pas été bien éduquée mince...

maintikely a dit…

jogany: hihihi ninja marina ndry

le truc tu sais c'est que dans beaucoup de sociétés, la femme n'est autre qu'objet: objet à faire des enfants, objet servant à accomplir les désir de son époux, objet servant à rendre à ses parents tout ce qu'ils ont dépensé pour elle étant enfant etc...

Ikalakely a dit…

Naveriko novakiana indray akia ilay règles ... ohatran'ny te hiteny aho hoe sao dia misy kosa sasantsasany amin'ireo tokony haverina ihany. Ohatran'ny hoe mana-calme guerre mantsy ilay izy. Sans pour autant hoe dia hiverina hanao femme faible be koa e

Tsy haiko aloha e

pissoa a dit…

ah la la ! bon courage les ... femmes !

maintikely a dit…

ikalakely: misy mahatsara azy akia ilay izy fa na izany aza tena manao tsinontsinona ny maha olona antsika vehivavy ihany kah!


pissoa: courage tsika :D

jogany a dit…

calme guerre, calme guerre, hitanareo rehefa lé miseto sy midongy iny tena efficace be!