jeudi 24 janvier 2008

Rencontre du jour

Je suis allée sur Marseille pour trois jours. Paperasses, obligent ;).

Et dans une des principales rues piétonnes (je parle de la rue saint Férréol pour ceux qui connaissent :), j'ai croisé une fille de mon ancien collège. On n'était pas dans la même classe, j'étais en 3ème tandis-qu'elle était en 5ème je crois.

On habitait le même quartier, mais on n'est pas amie, on ne se disait même pas bonjour! et je ne connais même pas son nom, allez savoir pourquoi...Toutefois on se connaissait de vue :) , c'est déjà pas mal non :).

Bon je continue, alors, je les ai croisé (elle était avec une autre personne) dans cette rue, et cela s'est arrêté là.

Arrivée chez moi, j'ai raconté à mes proches que j'ai rencontré "unetelle" en ville. Et on m'a accusé d'être "miavonavona" et "associable" car je n'ai même pas respecté les règles élémentaires de la politesse!!! : je ne leur ai même pas dit bonjour et patati et patata...

Mais je vois pas pourquoi je dirai bonjour à quelqu'un à qui je ne l'ai jamais fait sous prétexte qu'on est à 10 000km du lieu où on a l'habitude de se trouver sur la même rue?
Et ce n'est pas parce qu'on a changé de zone géographique que je vais commencé à le faire non!! d'autant plus, il faut être deux pour le faire! he he he

Mais cela ne s'est pas arrêté là. Ensuite on m'a passé un savon car de tout temps j'avais toujours ce côté "miavonavona", vue que là où j'habitais à Tanà, je ne connaissais que mes principaux voisins, alors que j'habitais la même maison depuis toujours...

Il fut un temps où mon meilleur ami me disait que je suis vraiment un cas à part!!! eh oui, je ne connaissais pas le nom de la jeune fille qui l'intéressait à l'époque... (la jeune fille en question habitait à 50m de chez moi :)

Et pour finir, on m'accusait de ne faire aucun effort pour m'approcher des autres car j'ai toujours les mêmes amis depuis mon enfance, et depuis le lycée....

Ce n'est tout de même pas parce que je n'ai pas beaucoup d'amis en France (sauf sur le blog bien sûr ;) que je sois miavonavona.
Que voulez-vous, les soirées malagasy ne m'intéressent pas plus qu'une autre (il paraît que l'on peut rencontré des tas de monde dans ces fameuses soirées). A la fac, on est peu nombreux et on ne se rencontre que pendant les séminaires et autres, et dans ma ville je ne connais que des gasy qui soient les amis à mes proches soient des gasy ado ou mariés avec enfants.

Je ne suis pas si "miavonavona" que cela, vue que j'adresse toujours un petit sourire si je rencontre un(e) malagasy dans la rue (c'est assez rare c'est pour cela). Enfin je suis comme tout le monde quoi, car en général nous nous reconnaissons entre malagasy et on se dit "manao ahoana" ou quelque chose de ce genre...

De toute façon je m'en balance pas mal, pour ne pas prendre le terme d'une fameuse blogueuse, "on s'en fout"... je vis comme je veux ...:P

14 commentaires:

Rajiosy a dit…

afaka manao soirée izany ianao sy i trinitty !

trinitty a dit…

mihihihi, rajiosy oa d tena comique mitsy é lool

maintikely> fa iza ko zany mi-accuser an-dry @ zavatra tsy tokony idirany zany é?! de toutf, on peut pas être en permanence aimable et sociable avec tout le monde hein! et puis comme tu dis "on est toujours 2 au moins" dans toutes relations sociales, alors les efforts doivent être partagés s'y a besoin ... bref, t'en fais pas trop é ;-)

jogany a dit…

je vais faire un aveu :
JE SUIS DÉTÉSTABLE ET TRÈS SAUVAGE.
point.
Maintenant c'est vrai qu'il faut prendre les choses supers philosophiquement et depuis quelques années j'ai pris pour MOTTO "je fais ce que je veux avec qui je veux".
Le blog a tout facilité. Il y a bien sûr les codes et les usages qui essaye un peu de limiter les dégâts de la spontanéité mais au fond j'ai appris à maîtriser mon Social!!!!!
Maintenant ce que Gaston pense, ou ce que Tiana dit, je m'en fiche mais desespérément et surtout j'essaye de voir ce que l'Autre peut m'Apporter avant de le juger...
Si évidemment sous l'écorce le fruit est pourri ben...il passe à la poubelle!!!

je pense que les soirées gasy seraient plus marrantes si on se contentaient de juste...danser et s'amuser...

Bisoux les filles!!

maintikely a dit…

rajiosy: hahaha iny ndray no tsy hitako :D

trinitty: eny akia koa!raha tsy hoe hi-sourire sur commande anga :)

maintikely a dit…

jogany: ouff tu me rassures! on est deux dans ce cas :D

bizz

DadaRabe a dit…

manao ahoana i Maintikely

Hay nipetraka tany Marseille ianao taloha !
Nipetraka tao 4 taona ary tao Aix 2 taona aho.

Mahafinaritra!

Izay indray fa mazotoa !

DdRb

pissoa a dit…

bienvenue au club (des accusees) !!! Je ne sais plus combien de fois je me suis faite "accuser" de miavonavona ... mais bon, pour etre honnete avec moi meme - je crois que ces accusations ont leur fondement ! et c'est bien pour ca que dans mon profile est bien ecrit sipakely miavonavona be ! Intelligente comme tout, j'ai trop bien compris le "ici, on ne parle pas aux inconnus" ! Et, encore plus intelligente, par "inconnus" je comprends les gens qui ne figurent pas, ni dans mon repertoire telephonique ni dans mon agenda tout plein d'anniversaires. Non rassurez-vous ... la je plaisante ! mais quand meme, tout le monde doit bien savoir que l'on compte plus de 6 milliards de tetes humaines, dont 18 millions gasy, sur notre planete. A combien de ces gens doit-on dire bonjour, en affichant son sourire commercial, pour meriter le minus de compliment "t'es tres sariaka" ? Miavonavona, a mon humble avis (sady miaro tena ihany - hi hi), serait de ne pas repondre au bonjour des autres ! de repliquer ... "achetes-toi une montre" quand on te demande l'heure qu'il est. Et encore, ce n'est pas tout les matins que l'on se reveille avec un super good mood ... donc le fiavonavonana peut tres bien etre temporaire.

maintikely a dit…

dadarabe: anky va re :)
misy mail nalefako any


pissoa: tokony hanokatra club'ny mpiavonavona tsika rehetra! hihihi dia tsisy bedy refa miavona sy maka lagy kely :D
Laingako izany fa ny olona ivelany mieritreritra hoe sur commande angamba izy io nefa mety hoe "on s'est levé du pied gauche" na koa hoe variana be dia tsy nahita azy sns

sipakv a dit…

Maintikely
Merci pour ton commentaire sur mon blog.
Je crois que nosu sommes nombreux a etre "miavona". Lol.
Dans mon cas, c comme le tien, je ne peux te raconter le nombre de fois ou on a dit me connaitre d'X ou de Y, sans que je puisse mettre le doigt sur ou exactement j'ai pu croiser la personne... Et pourtant souvent ces personnes sont fort au courant de bcp de details sur ma vie. Lol. Tsy miraharaha olona hono aho hoy i mamanay.

maintikely a dit…

sipakv: on est vraiment une bande de miavona alors avec trinitty jogany et pissoa :D

jogany a dit…

on est là pourtant ...la plupart les championnes du monde du bavardage sur internet, à entrer dans le site de n'importe qui et de parler de ses chaussures et ses bouquins...
Incorrigibles mihitsiny nareo reto an!

maintikely a dit…

jogany: peut être que ceux qui nous disent miavonavona ne voient pas nos bavardages incessant via blogging :D

Rajiosy a dit…

miavonavona tokoa izato ianao ramatoa
milanjalanja orona
ka mamono vorona

tena izaho mihitsy ilay karazan'ilay hiavonanareo rehefa mifanena ! tsy quoi e

maintikely a dit…

rajiosy: inona no hifandraisan'ilay milanja orona sy mamono vorona :D.

Tsy misy hoe karazan'olona hiavonavonana izany kosa e! sady olona roa no mifanena fa tsy hoe ny iray ihany :)